Site en construction
BOUTIQUE DE POISSONS TROPICAUX

Vendredi Fou : Utilisez le code BF2022 pour obtenir 20% de rabais sur tous les poissons, plantes et coraux. Jusqu’au 28 Novembre 2022.

Québec Cichlidés
BOUTIQUE DE POISSONS TROPICAUX

Le cycle d’azote

Vous a-t-on déjà dit : « Est-ce que le cycle de ton bac est fait ? » … Cette phrase, nous l’entendons souvent, et cette dernière ne nous dit pas toujours grand-chose ! En fait, vous savez probablement que vous ne pouvez pas démarrer un nouveau bac et y placer immédiatement tous vos poissons, sans risques. Pourquoi, et qu’en est-il ? Essayons de garder ça simple et évitons d’entrer dans des détails chimiques un peu rebutants pour les non-initiés ! 😉

Étape 1 L’ammoniaque

Vos poissons génèrent des excréments… (du moins, s’ils mangent, ils devraient !!!). Ces excréments sont riches en ammoniaque et/ou ammonium. Les surplus de nourriture en décompositions génèrent également de l’ammoniaque. Nul besoin de vous dire que nos amis cichlidés ne supportent vraiment pas bien l’ammoniaque. De plus, à pH élevé et température élevée (ce qui pourrait être le cas avec des cichlidés africains), l’ammoniaque est encore plus dangereuse. Même à une si petite concentration que 0,1 mg/l (0,1 ppm), l’ammoniaque nuira à vos poissons à moyen terme. À 2 mg/L (2 ppm), les poissons plus fragiles commencent généralement à mourir. Durant l’établissement du cycle, le taux peut monter jusqu’à 10 mg/l (10 ppm) !!! Une fois le cycle terminé, il ne devrait plus en rester ! Testez votre ammoniaque avec des Tests d’ammoniaque Sinon, gâtez-vous avec un Master Test Kit (Ammoniaque, Nitrite, Nitrate, pH, pH High range)

Étape 2 Tranformation de l’ammoniaque

Heureusement pour nous, une gentille bactérie déjà présente dans l’eau appelée «nitrosomonas» viendra transformer par oxydation, l’ammoniaque en nitrite.

Étape 3 Les Nitrites

Quoi que moins dangereux, les nitrites sont également nuisibles pour nos poissons et il faut les éviter. Le nitrite empêche les poissons d’absorber l’oxygène. Donc en présence de nitrite les poissons suffoquent, même si l’eau est riche en oxygène. Règle générale, à 0,5 mg/l (0,5 ppm) , les poissons commencent à ne pas se sentir très bien et ressentir des incommodations. À 1 mg/l (1 ppm), les poissons les plus faibles peuvent mourir. Le taux devrait être gardé en bas de 0,1 mg/l (0,1 ppm). Sachant que durant l’établissement du cycle, le nitrite peut monter aussi haut que 20 mg/l (20 ppm) , vous comprendrez que ce n’est pas une bonne idée que nos poissons y nagent ! Une fois le cycle terminé, il ne devrait plus rester de nitrite. Testez votre nitrite à l’aide de Tests de Nitrite Sinon, gâtez-vous avec un Master Test Kit (Ammoniaque, Nitrite, Nitrate, pH, pH High range)

Étape 4 La transformation des nitrites

Encore une fois, une autre bactérie présente dans l’eau vient à notre rescousse. Il s’agit de la bactérie «Nitrobacter». Cette dernière viendra transformer les nitrites en nitrates.

Étape 5 Les Nitrates

Les nitrates sont beaucoup moins dangereux que les nitrites. Il faut tout de même les conserver à un niveau assez bas pour le bien-être des poissons. Sans compter qu’à trop haute dose, les nitrates vont favoriser l’apparition d’algues dans votre bac. En haut de 50 mg/l (50 ppm) les nitrates affectent les poissons. Ces derniers devraient être maintenus à 30 ppm ou moins, surtout dans un bac sans plante. Si votre bac contient des plantes, elles se nourriront de nitrate et dans ce cas, on pourra tolérer un peu plus de nitrate dans l’eau puisque les plantes s’en nourriront ! Il faut comprendre que si tous va bien, nos poissons produiront constamment des excréments, il y aura donc constamment une transformation ammoniaque -> nitrite -> nitrate. Bref, seul le nitrate va s’accumuler et monter continuellement. C’est normal, et c’est pourquoi il faut faire des changements d’eau réguliers ! Bref, à moins que l’équilibre ne soit bousculé, le cycle ne se fera qu’une seule fois au tout début. Par la suite, c’est une oscillation des nitrates, d’un niveau bas (après un changement d’eau), à un niveau plus élevé (juste avant votre changement d’eau). Testez votre nitrate à l’aide de Tests de Nitrate Sinon, gâtez-vous avec un Master Test Kit (Ammoniaque, Nitrite, Nitrate, pH, pH High range)  

Partir un cycle d’azote

Maintenant que le cycle est expliqué, comment s’y prendre pour le créer avant de mettre nos cichlidés dans le bac? Une fois votre bac rempli d’eau et la filtration en marche, vous comprenez maintenant que le cycle démarre à l’étape 1 avec l’ammoniaque issue des excréments de poissons. Il nous faut donc de l’ammoniaque !

Vous avez 3 choix :

A- Démarrer le système est attendre, 3 à 4 semaine que le cycle démarre tout seul. Ce n’est pas la meilleure façon, puisque vous risquez d’avoir un “new tank syndrom”, où le cycle n’a pas parti dans le mois, et il faut recommencer 🙁 B- Ajouter vous-même des produits pour stimuler le cycle de bactéries (disponibles chez Québec Cichlidés). C- Ajouter des bactéries provenant d’un autre bac (tordre la mousse filtrante d’un filtreur issue d’un bac déjà en fonction, dans l’eau du nouveau bac par exemple, ou utiliser du gravier provenant d’un autre bac déjà en fonction). Ceci va accélérer de beaucoup la formation du cycle complet qui dure généralement près de 40 jours ! Les gens qui ont déjà des bacs en fonction vont souvent opter pour le choix C. S’il s’agit plutôt de votre premier bac, le choix A ou B seront plus pertinents. Le choix C est le plus facile c’est certain mais les options A et B fonctionnent bien. Vous allez remarquer que pendant l’établissement du cycle, l’eau devrait être légèrement brouillée. Ceci est dû à l’explosion démographique des bactéries dans l’eau !!! 😉 Ne vous en inquiétez pas trop. Quand puis-je mettre mes cichlidés dans le bac ? Eh bien la figure ci-dessus démontre que selon des conditions normales, le cycle est généralement complété après environ 40 jours. Bref, c’est le moment idéal pour insérer quelques poissons. Par contre, je sais, vous êtes impatients ! Disons que règle générale, il faut attendre au moins 14 à 20 jours afin que l’ammoniaque qui sera sur sa descente soit à un seuil non-dommageable pour les poissons. Donc, si vous êtes pressés et ne voulez pas attendre les 40 jours, vous pouvez en insérer quelques-uns après 20 jours, et quelques autres après que les nitrites soient tombés à 0, donc à 40 jours. Les « bonnes bactéries » seront-elles toujours là pour nous aider ? En principe oui !!! Cependant, il faut savoir que ces bactéries sont dans l’eau, mais SURTOUT dans les masses filtrantes de votre système de filtration et dans le substrat (sable, gravier, etc..). Que tirez-vous comme conclusion ? Et oui..vous avez raison.. il ne faudra pas « exagérer » dans le nettoyage d’aquarium. Par exemple, vous ne ferez pas le ménage de votre filtreur la même journée que vous aller laver votre gravier. De même, quand vous lavez votre filtreur, essayer d’y aller en alternance, une fois vous changer la mousse filtrante, la fois suivante vous rincez les masses filtrantes solides comme les céramiques ou les « bio-balles ». Soyez gentils avec vos bactéries ! 😉 Il est évident que d’ajouter de nouveaux poissons augmente instantanément le taux d’ammoniaque dans l’eau ( plus de poisson = plus de caca !!!). Il faudra que la quantité de bonnes bactéries s’ajuste pour rééquilibrer le système. Donc , l’ajout de poissons débalance temporairement le cycle et un autre mini-cycle tel que décrit plus haut s’effectuera. Vous comprenez donc maintenant pourquoi il ne faut pas ajouter beaucoup de poissons du coup… On en ajoute 1 ou 2. On attend quelques semaines et après, on en ajoute (si la taille du bac le permet bien sûr !). Finalement, les Nitrosomonas et les Nitrobacter sont des bactéries « aérobics ». Elles ont donc besoin d’oxygène pour survivre et pour travailler adéquatement. Il faut donc s’assurer que l’eau soit suffisamment oxygénée. Lors d’une panne d’électricité prolongée par exemple, l’eau devient de moins en moins oxygénée ce qui aura pour effet de faire mourir une partie de vos bactéries… Résultats: l’ammoniaque monte, les poissons commencent à se sentir mal, etc… J’espère que tout cela est plus clair pour vous maintenant ! BREF… Soyez patient, établir le cycle d’un bac est une étape nécessaire et trop souvent escamotée. De grâce, faites-le…!!!! Vous allez garder vos amis cichlidés en forme et vous vous sauverez bien des frustrations. L’effort vaut les résultats !